dimanche 29 janvier 2017

Morts loin de chez eux, à Noirmoutier (85) - 2

Voici la suite de mes relevés de personnes décédées loin de chez elles, à Noirmoutier, pendant la période très troublée succédant à la Révolution. Vous pouvez retrouver les actes concernés dans le registre suivant :
 
Archives de Vendée (85) - Noirmoutier-en-l'Île - état civil - registre des naissances et décès - an II-brumaire an VI

***************************************************************************************************************

Pierre Boullot - de Foussé, district de Fontenay - mort le 30 messidor an II, à 11h du matin, chez la citoyenne Jeanne Rosalie Guérin, veuve Moyzeau - mis en liberté par la commission militaire - détenu (page 231)

Jacques Renard (Henard ?) - de Challans - 48 ans - mort le 30 messidor an II, à la maison d'arrêt - détenu (page 231)

Jacques Gilbert - 45 ans - mort le 3 thermidor an II, à la maison d'arrêt - détenu (page 231)

Nicolas Clamard (Clamart ?) - né à (Aubilly ?), district de Reims, département de la Marne - mort le 2 thermidor an II, à l'hôpital militaire - lieutenant au 8e bataillon de Paris, volontaire (page 232)

Joseph Devineaux (Devineau ?) - 52 ans - époux de Marie Anne Peauvreau (Plauvreau ?) - mort le 3 thermidor an II, chez Thomas Devineau - prisonnier (page 232) 

Jean Giraud - de (Hitaire des Vaux ?), district de la Châtaigneraie - 41 ans - mort le 5 thermidor an II, à 6h du matin, chez Jacques Guerin - mis en liberté provisoire par la commission militaire (page 232)

Louis Pierre Hebert - de Paris, district et département de Paris - mort le 5 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 232)

Marie Simoneau - 55 ans - de l'isle Marat - veuve de X Rousseau - morte le 7 thermidor an II, chez Marguerite Robart ou Julienne Neau - détenue (page 233)

Pierre Menager - né à (Brie ?), district de Redon, département d'Ille-et-Vilaine - mort le 9 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 234)

Marie Bouin - de Challans - 40 ans - femme de Pierre Charron - morte le 10 thermidor an II, à 10h - mise en liberté provisoire par la commission militaire (page 234)

Pierre Texier - de la Chapelle-Thémer - 44 ans - époux de Marie Tirrai - mort le 12 thermidor an II, à 16h, chez Germain Gralland - laboureur mis en liberté provisoire par le tribunal militaire (pages 234 et 235)

Abraham Watier (Vatier ?) - de Metz, district de Metz, département de la Moselle - mort le 15 thermidor an II, à l'hôpital militaire - caporal du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 235)

Louise Beloin (Belain ? Belouin ?) - des Herbiers, district de Montaigu - 48 ans - veuve de X Martin - morte le 17 thermidor an II, à 23h, chez Jean René Gabaus - mise en liberté provisoire par la commission militaire, dite étrangère (page 235)

Pierre La Croix (Lacroix ?) - de Paris - mort le 19 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 236) 

Marie Duclos - peut-être de Paris comme son mari - 55 ans - femme de Jean-Baptiste Hallemand (Allemand ?) - morte le 24 thermidor an II, chez Anne Fritet ou Fritette - son mari volontaire du 8e bataillon de Paris (page 239)

Jacques Serrible (Serible ?) - de Meaux, district de Meaux, département de Seine-et-Marne - mort le dix thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 239)

Abraham Gautier - de Metz, district de Metz, département de Moselle - mort le 15 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier caporal de la 6e compagnie du 3e bataillon (de Nice ?) (page 239)

Pierre Rivalin - de Saint-Hilaire, district de Challans, département de la Vendée - mort le 18 thermidor an II - prisonnier (page 240)

Claude Michaud - de Dijon, district de Dijon, département de la Côte d'Or - mort le 18 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier dans la 1ère compagnie du 8è bataillon,  volontaire (page 240)

Pierre La Croix (Lacroix ?) - mort le 19 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 240)

Marie Agueville (masculin) - de ???, même district, département de Seine-et-Oise - fusilier de la 4e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 240)

Antoine Pigallet (Pigalet ?) - d'Antonie (?), district de Gray, département de la Haute-Saone - mort le 22 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 240) 

X Mallard - de Dijon - mort le 22 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 240)

Nicolas Rentoré - de Paris - mort 28 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (pages 240 et 241)

Pierre Eguepringues - de (Hampont ?), district de Metz, département de la Moselle - mort le 23 thermidor an II, à l'hôpital militaire - canonnier du 77e régiment d'infanterie (page 241)

X Fauchon dit "Sans Chagrin" - de Fère-Champenoise, district de (Laisaune ?), département de la Marne - mort le 24 thermidor an II, à l'hôpital militaire - caporal de la 2e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne - volontaire (page 241)

Jean Baptiste Fromont - de Paris - mort le 26 thermidor an II, à l'hôpital militaire - sergent de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 241)

Pierre Cassain (Cassein ?) - de Paris - mort le 26 thermidor an II, à l'hôpital militaire - capitaine fusilier de la 4e compagnie du 8e bataillon de Paris , volontaire (page 241)

Sébastien Guerard - de Flamanville, même district - mort le 26 thermidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 8e bataillon de Paris - volontaire (page 241)

Jean Martin Sagery (Sagers ?) - de Paris - mort le 27 thermidor an II, à l'hôpital militaire - sergent fusilier de la 1ère compagnie du 3e bataillon de Paris (page 241)

Silvain (Sylvain) Morlon - du Temple, district de Guéret, département de la Creuse - mort le 27 thermidor  an II , à l'hôpital militaire - fusilier du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 242)

Gerome Chatelain - de ???, district de Saint-Hippolyte, département du Doubs - fils de Pierre Claude Chatelain et de Margueritte Girard - environ 26 ans - mort le 9 fructidor an II, chez Nicolas Mignon - premier canonnier de la 2e compagnie du 5e régiment d'artillerie (page 245)

Michel Le Mare (Le Mar ?) - d'Hennebont, district de Lorient, département du Morbihan - mort le 28 thermidor an II, à l'hôpital militaire - mousse (page 245) 

André Dousson - de ???, district de (Préaux ?), département de l'Ardèche - mort le 29 thermidor an II, à l'hôpital militaire - deuxième canonnier du 5e régiment d'artillerie  (page 245) 

René Gris - de ???, district de ????, département de la Vienne - mort le 29 thermidor an II,  à l'hôpital militaire - infirmier d'hôpital deuxième classe (page 246)

Jean Pierre Gilles - de Paris, district et département de Paris - mort le 1er fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 246)

Pierre Gallien (Gallieu ?) - de (Brulle ?), district de (Coutances ?), département de la Manche - mort le 2 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 7e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 246)

Jean Noel - de Dinan, département des Côtes-du-Nord - mort le 4 fructidor an II, à l'hôpital militaire - appointé de la 6e compagnie du 3e bataillon de l'an II, volontaire (page 246)

Jean Louis Bruelle - de Dammarie, district de (Jouville ?), département de l'Eure-et-Loire - mort le 9 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 247)

Joseph (Jligny ? Iligny ? Migny ?) - de ???? - mort le 4 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 247)

Joseph Hertournelle - de (Carentoir ?), district de Rochefort (Rochefort-en-Terre), département du Morbihan - mort le 5 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne, volontaire (page 247)

Pierre Le Prime (Le Prieur ?) - de (Beautoux ?), district de Redon, département d'Ille -et-Vilaine - mort le 5 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 247)

Pierre Fritz - de Puttelange (Puttelange-lès-Thionville ?), district de Thionville, département de la Moselle - mort le 6 fructidor an II, à l'hôpital militaire - deuxième canonnier de la 12e compagnie du 5e régiment d'artillerie (page 247) 

Jean Etienne Faivre - de (Donnat ?), district de (Gruet ?), département de la Haute-Somme - mort le 6 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 247) 

Jean Baptiste Boissot (Boissat ?) - de Neuville, district de ???, département de ??? - mort le 9 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 7e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne, volontaire (page 248) 

Pierre Daviaud - de Machecoul, district du même département de la Loire-Inférieure - mort le onze fructidor an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la 4e compagnie de la Loire-Inférieure (page 248)

Vincent (L'Hennagé ?) - de (Denier ?), district de Montreuil, département du Pas-de-Calais - mort le 12 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 248)

François Hafoteau - de ???, district de ???, département de la Meuse - mort le 13 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 3e bataillon de Paris , volontaire (page 249) 

François Duchemin - mort le 14 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 249) 

Charles Allyaud - de Versailles, département de Seine-et-Oise - mort le 15 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 250)

Joseph Dijol - de (Boursemon-Boisier ?), district d'Ambert, département du Puy-de-Dôme - mort le 19 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 252) 

Dominique Joseph Aguier (Aguin ? Agnin ? Agnier ?) - de Lille, district de Lille, département du Nord - mort le 19 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 252)

Louis Gayau (Gayan ?) - de Givet, district de (Rocroi ?), département des Ardennes - mort le 20 fructidor an II, à l'hôpital militaire - caporal de la 7e compagnie du 3e bataillon de Paris (pages 252 et 253)

François Chavignon - de Paris, district et département de Paris - mort le 21 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 253)

Jacques Macé - de (Cour ?), district de (Monlieu ?), département de la Charente - mort le 22 fructidor an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la compagnie de ??? (page 253) 

Michel Chalvrat - de Paris - mort le 23 fructidor an II, à 18h, chez Sire Pireau - 40 ans - volontaire au 8e bataillon de Paris (page 254)

Jacques Mechain - de Paris - mort le 23 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 254)

Jean Baptiste Chaussé - de Godoncourt, district de Darney, département des Vosges - mort le 24 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 8e bataillon, volontaire (pages 254 et 255) 

Jacques Gallois - de Chaillot, district et département de Paris - mort le 25 fructidor an II, à l'hôpital militaire - appointé à la 1ère compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 255)

Nicolas Tirlet (Tirtet ?) - de Crepy, district de Crepy, département de l'Aisne - mort le 25 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 255) 

Antoine Train - de (Saint Cio ?), district d'Aurillac, département du Cantal - mort le 25 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 255) 

Pierre Bidaud - de Paris, district et département de Paris - mort le 26 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 7e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 255) 

Jacques Chougier - du village de Bourechaud, commune d'Abusseau - 24 ans - mort le 30 fructidor an II, à la maison d'arrêt - prisonnier (page 256) 

Jean Houin - de Metz, district de Metz, département de la Moselle - mort le 30 fructidor an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 257)

X Coran - de Brie-sur-Ville, district de Melun, département de Seine-et-Marne - mort le 30 fructidor an II, à l'hôpital militaire - sergent de la 4e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne, volontaire (page 257)

Pierre Morcier - d'Alençon, même district, département de l'Orne - mort le 1er des Sans Culottion an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 257)

Nicolas Proue (Prou ?) - de Chaillot, district et département de Paris - mort le 1er des Sans Culottion an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 3e bataillon de Paris, volontaire (page 257)

Magdelaine Guilonot (Guilloneau ? Guillonneau ?) - de Challans - 35 ans -  morte le 3 Sans Culottion an II, à la maison d'arrêt - prisonnière (page 258)

Jacques Merlet - de la commune Michel, district de la Châtaigneraie - 23 ans - mort le 4 des Sans Culottions an II, à 23h - prisonnier mis en liberté provisoire par la commission militaire le 27 messidor an II (page 258)

Jean Palsé - de Rennes, département d'Ille-et-Vilaine - mort le 3 des Sans Culottions, an II, à l'hôpital militaire - infirmier de l'hôpital (page 260) 

Pierre Bégat - mort le 1er vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - sergent de la 1ère compagnie du 3e bataillon de Paris (page 261)

Jacques Claude Hinier (Hénier ?) - de (Colaube ?), district de (Franciade ?), département de Paris mort le 2 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (pages 262 et 263)

Jacques Auphenebac (Offenbach ?) - de Colmar, département du Haut-Rhin - mort le 2 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - infirmier deuxième classe de l'hôpital militaire (pages 262 et 263)

Denis Volleau - de (Daufrac ?), département de l'Eure - mort le 4 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 8e bataillon de Paris, volontaire (page 263)

Louis Quantin (Quentin ? Cantin ?) - de Paris, district et département de Paris - mort le 4 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 263)

Joseph Datis - de Lille, département du Nord - mort le 8 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - caporal de la 2e compagnie du 3e bataillon de Paris (pages 266 et 267)

Josephe La Capelle ou Chapelle - de Paris - mort le 9 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - appointé de la 3e compagnie du 8e bataillon de Paris (pages 266 et 267)

Pierre Giroux - de Paris, district et département de Paris - mort le 9 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - garde-magasin de l'hôpital militaire (pages 266 et 267) 

Ambroise Théodore Chapellier - de Saint-Denis, département de Paris - mort le 6 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 267)

Jacques Helouatre - de Chartres, district de Chartres et département de Maine-et-Loire - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 267)

Sébastien Julien - de Paris - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 3e bataillon de Paris (page 267) 

Angoine Pinot - de Pontoise, département du Calvados - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 3e bataillon de Paris (page 267) 

Nicolas François Pecheux - de Paris - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 267)

Joseph La Jeunesse - de (Loches-sur-Ourse ?), département de l'Aube - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - sergent de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 267) 

Nicolas Bobin (Baubin ?) - de (Chanet ?), district de Chalons-sur-Seine - mort le 7 vendémiaire an III, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 267) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire